La coupe menstruelle

Des règles d’hygiène à respecter

La cup comme panacée, peut-être, mais à condition de l’utiliser correctement, insistent les internautes. Car, « finalement, les résultats de cette étude me semblent davantage pointer du doigt un problème d’hygiène qu’un véritable problème lié à la coupe », estime Nolwenn. Première chose, il faut trouver une coupe à sa taille pour éviter les fuites et apprendre à la mettre correctement. Ensuite, il faut respecter quelques règles d’hygiène de base. Maurane conseille de l’acheter en pharmacie et de privilégier « les transparentes en silicone chirurgical. Ensuite, il suffit de bien se laver les mains, de la vider régulièrement et de la rincer. A la fin de mon cycle, je la stérilise environ 10 minutes dans de l’eau bouillante. » « Bien sûr le risque zéro n’existe pas, conclut Lucile. Mais c’est comme pour tout le reste, il suffit d’être responsable. » L’étude recommande de ne pas porter tampons et coupes menstruelles plus de six heures d’affilée.

  • plafond
  • Piscine hors sol
  • Guillotine saucisson
  • Ceinture électrostimulation
  • comparer
  • aspirateur silencieux
  • crypto
  • balai
  • toulouse